Light Feet Running - Courir Léger

» LFR » Articles techniques » « Faut-il courir avant-pied ou attaquer talon? » le nouveau nudge de la technique de course

Comment manipuler les coureurs sans même vous en rendre compte ? Par exemple avec ce « NUDGE » : « faut-il courir avant pied ou attaquer talon? »…question qu’on voit reprise actuellement par quantité de vidéos sur Youtube.

Un Nudge (mot à la mode qu’on peut traduire par coup de pouce) est une manoeuvre de persuasion plus ou moins masquée pour amener quelqu’un à adopter un certain comportement sans lui donner l’impression qu’on l’y oblige. Un Nudge peut être positif (ex; faire en sorte que les gens polluent moins..) ou négatif (ex: augmenter les ventes de ses produits quel que soit leur réel intérêt). Un nudge peut etre fait consciemment ou même inconsciemment et de bonne foi (comme j’imagine certains youtubeurs qui reprennent cette question et qui n’ont même pas idée qu’ils véhiculent un nudge, en croyant éclairer les coureurs).

Pourquoi cette question est-elle un Nudge ?

– Elle fait croire que la technique en course à pied se résume à ce choix technique binaire (avant-pied ou attaque talon), ce qui est absolument faux car la pose de pied n’est qu’un élément parmi beaucoup d’autres de la technique et qu’il existe une palette bien plus large de pose de pied (y compris des différences très importantes biomécaniquement entre réellement attaquer du talon et poser sous l’arrière du pied). En fait, il existe beaucoup de poses de pied différentes (pas deux) et elles doivent être analysées en conjonction avec d’autres paramètres (talonner à 150 pas/minute n’est pas pareil qu’à 190 pas/minute). En plus, le plus souvent l’analyse visuelle est trompeuse : beaucoup de coureurs visuellement talonneurs ne font qu’effleurer le sol avec le talon pour poser en fait médio-pied. La question ne suggère absolument pas une telle finesse d’analyse, bien au contraire.

– La question amène directement au seul argument que reprennent toutes ces vidéos : 80% des coureurs attaquent talon (dix certaines études scientifiques). A ce sujet, il faut savoir que ces études sont en majorité réalisées sur une base visuelle et qu’ « attaque talon » signifie pour ces études visuelles simplement toucher le sol en premier quelque part sous le dernier tiers arrière de la chaussure. N’importe quel coureur médio-pied avec une chaussure ayant un drop de 10mm touchera le sol sur le tiers arrière de la chaussure (mais avec la jambe fléchie et le pied proche du centre du gravité) ce qui n’a rien à voir avec ce qu’un coureur plutôt novice peut s’imaginer être l’attaque talon (planter son talon dans le sol en premier, l’avant du pied relevé, loin devant son bassin).

– En conséquence, si la technique se résume à cette question (comme elle cherche à le faire croire), il est tout à fait normal d’attaquer talon, il n’est donc pas nécessaire d’apprendre à courir et il est bien sûr nécessaire d’acheter des chaussures qui sont faites pour l’attaque talon. L’anormalité est de faire le contraire (apprendre à courir, avoir des chaussures légères….). Au final, ces vidéos ne vous conseillent pas directement d’aller vers des chaussures à fort amorti mais elles arrivent à vous faire croire que c’est le comportement normal à adopter. CQFD. Merci le Nudge !